Quels sont les secteurs manquants le plus de main d'œuvre en 2021 ?

Candidats avr. 16, 2021

Depuis plus d'un an, le marché du travail subit de profonds bouleversements. Des bouleversements qui proviennent logiquement de la crise sanitaire que nous vivons et qui redessine les contours du marché de l'emploi. Des secteurs subissent, certains vivotent et d'autres ont le vent en poupe.

Une chose est certaine : le monde professionnel doit faire face à une grande incertitude et la cartographie du monde de travail est en pleine mutation.

L'impact de la crise du Covid-19 sur le marché de l'emploi

Un impact économique sans précédent

Sans surprise, la crise sanitaire a provoqué une crise économique d'une ampleur inédite.

Selon la dernière estimation de l'Insee, le PIB a chuté de 8,3% en 2020 et entre 300 et 400 000 emplois ont été supprimés. Au cours des derniers mois, un grand nombre d'entreprises ont eu recours à l'activité partielle. Les ouvriers et les employés sont les principaux statuts professionnels touchés , les cadres pouvant plus facilement télétravailler.

Par ailleurs, Pôle Emploi a enregistré une hausse du nombre d'inscriptions en 2020. Étonnamment, cette hausse est davantage due aux demandeurs d'emplois qui n'ont finalement pas pu trouver un travail qu'aux travailleurs ayant perdu leur emploi.

Un marché de l'emploi en pleine mutation

De plus en plus d'actifs et de chercheurs d'emplois ont profité de cette crise pour questionner leur rapport au travail et pour se demander ce qu'ils avaient réellement envie de faire ?

Beaucoup ont profité du chômage partiel pour commencer une nouvelle formation. Pour certains, l'envie d'un nouveau projet a émergé durant la crise et les a fait réfléchir à une éventuelle reconversion. Pour d'autres, les différents confinements ont terminé de les convaincre qu'ils préféraient vivre à la campagne plutôt qu'en ville ou en province plutôt qu'à Paris.

Les jeunes étudiants sont bien évidemment les plus nombreux à réfléchir à ces sujets puisque le marché de travail est en train de changer sous leurs yeux, eux qui se forment à de futurs métiers parfois dans des secteurs très touchés par la crise comme le tourisme ou l'hôtellerie.

Enfin, on a vu de plus en plus de candidats se tourner vers des solutions de recrutement en ligne pour trouver du travail : job boards, agence de recrutement spécialisée, plateforme de travail temporaire, LinkedIn, etc. Ces solutions permettent aux candidats d'accéder simplement aux entreprises qui recrutent et de rester au contact des opportunités qui peuvent leur correspondre.

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus en 2021 ?

Malgré tout, beaucoup d'entreprises poursuivent voire accélèrent leur recrutement. Au-delà, de la typologie d'entreprises qui vont recruter (TPE, PME, Startups, Grands Groupes), c'est surtout du côté des secteurs d'activité qu'il faut regarder.

  • L'alimentaire et le commerce de détail ont connu des pics d'activité inédits en 2020 et maintiennent une forte activité cette année.
  • Le secteur médical est toujours en manque de main d'œuvre.
  • L'immobilier a été très actif en 2020 avec beaucoup de français qui ont décidé de déménager, notamment en province.
  • La logistique est bien évidemment le grand gagnant de cette crise avec de plus en plus de personnes qui se tournent vers le e-commerce, ce qui engendre d'énormes défis dans l'acheminement de la marchandise et dans la livraison du dernier kilomètre.
  • La petite enfance reste un secteur porteur en 2021 avec un grand volume d'offres d'emploi disponibles
  • La vente est le secteur qui a dû se réinventer pour s'adapter aux nouvelles normes de vente à distance. Les entreprises ont réalisé l'intérêt d'être proche de leurs clients dans les périodes difficiles.
  • L'éducation reste un secteur demandeur d'emploi même si les pratiques pédagogiques ont elles aussi muté avec de plus en plus de distanciel.
  • La tech reste un secteur porteur car tourné vers le digital et vers l'avenir.

Logiquement, d'autres secteurs attendent de pied ferme un retour à la normale comme la restauration, l'hôtellerie et le tourisme. D'autres encore, comme le retail sont davantage dépendants des restrictions sanitaires mises en place par le gouvernement comme les confinements.

Quels sont les métiers les plus demandés selon les secteurs ?

  • Dans l'alimentaire : préparateurs de commandes, caissiers, magasiniers, agents de conditionnement ou encore vendeurs en magasin sont les profils les plus recherchés.
  • Dans la santé : auxiliaire de soins, médecin, aide soignant, pharmacien et infirmier sont les postes les plus à pourvoir.
  • Dans l'immobilier : les entreprises recherchent des conseillers en immobilier, administrateurs de biens, promoteurs immobiliers et gestionnaires de copropriété.
  • Dans la logistique : préparateur de commande, manutentionnaire, responsable d'entrepôt, gestionnaire des stocks, cariste sont les métiers les plus recherchés.
  • Dans la petite enfance : auxiliaires de puériculture, assistants maternels et garde d'enfants sont des profils constamment recherchés.
  • Dans la vente : business developer, inside sales, commercial, responsable partenariat, chargé de clientèle sont les titres les plus en vogue cette année.
  • Dans l'éducation : enseignant, éducateur, professeur des écoles, conseiller pédagogique sont les métiers les plus demandés.
  • Dans la tech : selon les activités, les entreprises cherchent à renforcer leurs équipes commerciales, leur support client ou leurs équipes administratives.

Thibaud

Responsable Marketing chez Side